Histoire

Partager :

Facebook
Twitter
Courriel
Imprimer

Issue de la Réforme de la gouvernance locale en 2023, Five Rivers est enrichie par la longue histoire des régions environnantes qui composent la nouvelle entité. L’ancien village de Rexton et les zones non incorporées des paroisses de Harcourt, Weldford et Richibucto ont chacun une histoire à contribuer au prochain chapitre.

Notre collectivité s’appelle Five Rivers en raison des cinq rivières qui entourent notre collectivité : Richibucto, Molus, Coal Branch, Bass et Saint-Nicolas.

Paroisse d’Harcourt

Il existe dans les Archives provinciales du Nouveau-Brunswick cette photo d’une carte cadastrale qui illustre les caractéristiques de base d’Harcourt, comme les limites, le numéro de lot et le nom du concessionnaire pour les terres concédées par le gouvernement provincial. Ces cartes sont cumulatives et indiquent toutes les concessions, quelle que soit leur date.

Points clés :

  • Fondé en 1869 lors de la construction du chemin de fer, l’endroit était connu sous le nom de Weldford. Il été renommé Harcourt en 1894.
  • En 1871, Harcourt comptait 150 personnes.

Pour en savoir davantage sur la riche histoire d’Harcourt, consulter le site Web des Archives provinciales du Nouveau-Brunswick.

Paroisse de Richibucto

La paroisse englobe la Ville de Richibucto, le Village de Rexton, la réserve 28 Indian Island et les districts de services locaux de Cap-de-Richibouctou, de Sainte-Anne-de-Kent et de la paroisse de Richibucto. À la suite de la réforme, Richibucto et une région adjacente à l’ouest ont été intégrées à Beaurivage. Rexton et la majorité du district de services locaux de la paroisse ont été incorporés à Five Rivers.

  • La paroisse de Richibucto a d’abord fait partie de la paroisse de Weldford jusqu’en 1835. Par la suite, elle s’est jointe à la paroisse de Saint-Louis jusqu’en 1855, date à laquelle elle a obtenu un statut indépendant en tant qu’entité distincte.

Village de Rexton

Situé le long de la rivière Richibucto, le village a d’abord abrité le peuple des Premières Nations mi’kmaq, dont beaucoup ont continué à vivre dans la Première Nation d’Elsipogtog voisine, autrefois connue sous le nom de Big Cove. Des pionniers acadiens se sont établis dans la région environnante au cours du 18e siècle, fondant des communautés à Bouctouche, à Miramichi et dans le village de Richibucto.

  • Fondé par John Jardine en 1825, Rexton était à l’origine connu sous le nom de The Yard. C’est à lui que l’on doit la fondation de la colonie.
  • En 1850, The Yard a été rebaptisé Kingston. En 1866, Kingston était surtout un village d’agriculteurs, de pêcheurs et de bûcherons qui comportait environ 80 familles.
  • En 1904, Kingston est rebaptisé Rexton et compte alors un bureau de poste, trois hôtels, une scierie et trois églises. La population était alors de 800 habitants.
  • Rexton fut le lieu de naissance d’Andrew Bonar-Law (1858-1923), le premier ministre de Grande-Bretagne (1922) né au Canada.

Paroisse de Weldford

Weldford est une paroisse civile située dans le comté de Kent, au Nouveau-Brunswick, au Canada. En termes de gouvernance, elle est divisée entre les localités de Five Rivers et de Nouvelle-Arcadie, qui font toutes deux partie de la Commission de services régionaux de Kent.

  • La paroisse de Weldford a été nommée en 1835 en l’honneur de John W. Weldon et John P. Ford, qui étaient à l’époque membres de l’Assemblée législative du comté de Kent.

Bureau Municipal

82, rue Main
Rexton, (N.-B.) E4W 5N4

Heures de bureau:

Du lundi au vendredi: 9h  à 16h30